Les plantes de la Pharmacopée Française

(Mise à jour juin 2019)

La liste des plantes médicinales de la pharmacopée française est un répertoire officiel des plantes considérées comme possédant des propriétés médicinales (art. L. 4211-1 du Code de la Santé Publique). Depuis le 1er août 2013, cette liste est scindée en une liste A et une liste B et comprend 585 plantes. Dans ces listes, le type de médecine traditionnelle d’usage (européenne et outre-mer, chinoise ou ayurvédique) y est précisé. La vente de ces plantes médicinales en l’état est réservée aux pharmaciens, sauf pour celles libérées du monopole pharmaceutique.
a

La liste A
correspond aux plantes médicinales utilisées traditionnellement. En 2019, elle comprend environ 600 plantes, dont 148 d’usage thérapeutique non exclusif, libérées du monopole pharmaceutique si elles sont vendues en l’état.

La liste B
qui comprend 145 plantes (ou genres), correspond aux plantes médicinales utilisées traditionnellement en l’état ou sous forme de préparation dont les effets indésirables potentiels sont supérieurs au bénéfice thérapeutique attendu.

a

Les monographies françaises de substances d’origine végétale

Un ensemble de monographies analytiques de substances d’origine végétale est également publié à la pharmacopée françaises. Il s’agit de monographies de drogues végétales, d’huiles essentielles, d’extraits et de teintures.

a

Drogues végétales

Aneth
Aunée
Bardane (grande)
Bourse à pasteur
Bruyère cendrée
Café vert
Callune vulgaire
Charbon végétal
Érysimum
Eschscholtzia
Galanga
Géranium herbe à Robert
Gomme de sterculia
Grindélia
Jusquiame noire
Kinkéliba
Lippia alba
Noisetier
Noyer
Oranger amer
Piloselle
Primevère
Ronce
Rose pâle
Rose rouge
Tamarin
Tilleul
Tussilage
Viburnum
Vigne rouge

 

Huiles essentielles

Huile essentielle de myrte
Huile essentielle d’aiguilles de sapin de Sibérie dit pin de Sibérie
Huile essentielle de bergamote
Huile essentielle de cyprès
Huile essentielle de feuille de giroflier
Huile essentielle de lavandin « Grosso »
Huile essentielle d’hysope

 

Extraits et teintures

Aubépine (Extrait fluide de)
Aubépine (Teinture d’)
Bouleau (Extrait sec de)
Hamamélis (Extrait fluide d’)
Hamamélis (Teinture d’)
Marron d’Inde stabilisé (Teinture de)
Passiflore (Extrait fluide de)
Vigne rouge (Extrait sec de)

a

Les listes A et B des plantes médicinales et les monographies françaises de substances d’origine végétale sont téléchargeables sur :

http://ansm.sante.fr/Mediatheque/Publications/Pharmacopee-francaise-Substances-d-origine-vegetale

a

Les huiles essentielles du monopole pharmaceutique

La vente d’un certain nombre d’huiles essentielles est réservée aux pharmacies vu le risque de toxicité en cas de mésusage (décret no 2007-1198 du 3 août 2007). Il s’agit des huiles essentielles suivantes :

  • Grande absinthe (Artemisia absinthium)
  • Petite absinthe (Artemisia pontica)
  • Armoise commune (Artemisia vulgaris)
  • Armoise blanche (Artemisia herba alba Asso)
  • Armoise arborescente (Artemisia arborescens)
  • Thuya du Canada ou cèdre blanc (Thuya occidentalis ) et cèdre de Corée (Thuya Koraenensis Nakai), dits « cèdre feuille »
  • Hysope (Hyssopus officinalis)
  • Sauge officinale (Salvia officinalis)
  • Tanaisie (Tanacetum vulgare)
  • Thuya (Thuya plicata Donn ex D. Don.)
  • Sassafras (Sassafras albidum [Nutt.] Nees)
  • Sabine (Juniperus sabina)
  • Rue (Ruta graveolens)
  • Chénopode vermifuge (Chenopodium ambrosioides et Chenopodium anthelminticum L.)
  • Moutarde jonciforme (Brassica juncea [L.] Czernj. et Cosson)