Les anciens en parlent…

Voici quelques témoignages d’anciens participants :

 

Session 2018

• Accueil chaleureux, respectueux et souriant. Je vous en remercie et ça donne envie de revenir. Les matières sont très variées et enrichissantes (A.T.S., Toulouse)

• Les intervenants sont des personnes passionnées qui vous transmettent leur expérience avec enthousiasme (E.R., Clermont-Ferrand)

• Les sujets abordés sont très variés et complémentaires. Merci pour cette belle et intéressante formation qui me sera utile (G.M., Périgueux)

• Malgré un rythme intense, tout est captivant. Les tables rondes sont de véritables moments de partage (S.B. Cotonou)

 

Session 2017

• Tous les intervenants ont été très pédagogues. Ils ont répondu aux questions et à beaucoup d’attentes des participants (M.G., Namur, Belgique)

• Malgré qu’il soit soutenu compte tenu de la durée courte de la formation, c’est tout à fait gérable. Chaque intervenant favorise le plus possible l’interaction et une pédagogique dynamique. La diversité des profils présents dans l’assistance est bien représentée dans les interventions. J’ai fait de très belles rencontres avec tous un intérêt commun, la passion des plantes médicinales et de médecine par les plantes. (M.M., Nîmes)

• Les interventions sont de qualité avec des personnages charismatiques et inspirants. L’ensemble des interventions présente un bon équilibre entre les sciences dures et sciences humaines. (D.B., Guadeloupe)

• Cette formation présente une approche pluridisciplinaire de base très intéressante en ethnopharmacologie. Tous les cours ont été très intéressants. Les travaux menés dans tous les champs disciplinaires sont passionnants et très encourageants. L’accueil est très chaleureux et l’ambiance conviviale. Bravo ! (C.W., Nouméa)

• Expérience exceptionnelle, tant scientifiquement que relationellement et émotionnellement. Merci pour votre accueil et votre humilité !

 

Session 2006

• Je commence par un bonjour venu du Rwanda!!! Personnellement je remercie l’équipe entière pour son accueil ainsi que son enthousiasme envers tous les participants. L’organisation de cette formation était irréprochable. Les intervenants étaient bien choisis et cela à renforcer mes connaissances. (J.P. M., Kigali)

• Merci aussi à tous pour leur convivialité. (C.B., Bar le Duc)

• Semaine inoubliable, de rencontres, ouverture d’esprit, convivialité, réflexion sur soi et sur le monde… MERCI aux organisateurs, intervenants et participants ! (P.M., Lyon)

• Je voulais vous remercier pour votre accueil chaleureux durant cette formation. Je garderai un excellent souvenir de cette semaine parmi vous. (E.O., Marseille)

• Je vous remercie pour votre accueil et votre sympathie, se fut une semaine très agréable et très enrichissante.Encore merci pour votre aide. (A.H., Toulouse)

• Je remercie toute l’équipe pour son accueil, sa gentillesse et son professionnalisme. Cette semaine passée à Metz à vraiment été magnifique à tout point de vue (même si en tant qu’étudiante en anthropologie je n’ai pas tout compris ….). Le retour à la « réalité » a été un peu difficile, mais je suis rentrée bien motivée et heureuse de l’expérience vécue et des personnes rencontrées.
Encore merci pour tout. (J.S., Montpellier)

• C’est à nous de vous remercier pour l’accueil que vous nous avez offert ainsi que pour la formation qui était très bien organisée et qui nous a apporté beaucoup de connaissances personnelles. (H.L.A., Antananarivo)

• Je voudrais remercier chacun de vous pour les beaux moments que nous avons passés ensemble. (C.P., Lubumbashi)

• Je suis heureux d’avoir pu partager ces grands moments avec vous tous lors de cette formation (D.S., Strasbourg)

• Je tiens à remercier tous les formateurs, la direction de la Société Française d’Ethnopharmacologie ainsi que les personnes qui ont rendu très agréable notre séjour à Metz.Le cloître dans lequel nous avons assisté à la formation était magnifique.Je tiens également à vous faire part de ma reconnaissance pour la réussite de cette session de formation. (P.S., Ouagadougou)

• J’ai été enchantée par cette formation et très agréablement surprise par la qualité de tous les intervenants.L’accueil était très chaleureux, les repas pris en commun avec les intervenants ont renforcé les liens et ont ouvert bien des dialogues.

J’ai apprécié la diversité des horizons de tous les intervenants. Toutes les journées ont été riches.Le lieu choisi pour cette formation était magnifique.

La semaine de formation d’ethnopharmacologie de septembre 2004 a été pour moi très riche d’enseignements et de rencontres. Une équipe très accueillante et dynamique a permis à un public de formation, d’activité et de nationalité variées d’aborder des disciplines allant de l’anthropologie à la pharmacologie, dont la complémentarité a été illustrée par des exemples d’actions menées sur le terrain.
Des notions d’éthique ou de développement sont des exemples de questions ayant fait l’objet de riches discussions, à la lumière des expériences et des cultures des intervenants et des participants. Cette formation (courte mais dense) donne envie d’en apprendre plus … et de partir en voyage, avec, ou à la rencontre, d’autres ethnopharmacologues en herbe ! (M.A. Metz)

Promo 2004

• C’est une formation très intéressante en ce qui concerne d’une part le contenu des conférences dispensées par des professionnels exerçant dans des domaines variés de la recherche ethnopharmacologique et des plantes médicinales, et d’autre part, cette semaine à Metz permet de rencontrer des participants issus de disciplines différentes, motivés par la recherche ethnopharmacologique et la valorisation des connaissances acquises.
Enfin, Metz est aussi une ville à découvrir ! (A.L.P., Genève)

• Pour ma part, cette semaine de formation était très enrichissante et très intéressante avec un accueil chaleureux et une équipe très aimable et sympathique. J’en garde un très bon souvenir.

La seule petite remarque que je pourrais faire c’est qu’une semaine, même si le programme était très dense, reste insuffisante pour étancher toute notre soif en initiation à l’ethnopharmacologie. Ca aurait été peut-être mieux sur une dizaine de jours ou deux semaines. (J.F., Marseille)

• La formation du mois de septembre dernier était très enrichissante à tous les niveaux. En fait, elle m’a permis d’améliorer et approfondir mes connaissances sur l’ethnopharmacologie, cette nouvelle science (bien qu’elle soit fort ancienne) que j’ai d’ailleurs découverte sur internet à travers l’article de Messieurs DOS SANTOS et FLEURENTIN.

En outre, j’ai bien aimé la diversité des profils des participants et ceci confirme bien la multidisciplinarité de l’ethno. qui implique la contribution de chercheurs de différentes spécialités.
Ceci a permis bien sûr, surtout lors des discussions, un échange fécond d’idées et d’expériences.

Sans oublier aussi la richesse de la documentation que j’ai pu obtenir ou consultée et qui m’a aidée puissamment à rédiger le mémoire et la thèse de doctorat que je suis en train de préparer. (S.K., Paris)

• Je me suis inscrite à la formation d’ethnopharmacologie car je souhaitais participer à une mission scientifique dans le Pacifique, dans le but de mener des enquêtes ethnobotaniques pour le domaine de la cosmétique.

Mes attentes étaient obtenir des outils pour mener des enquêtes ethnobotaniques et des informations sur les problèmes d’éthique, de brevetabilité du vivant et de la bio-piraterie.

Le premier jour m’a déstabilisée quand je me suis rendue compte que tout le monde avait des préoccupations beaucoup plus sérieuses, c’est à dire dans le domaine de la santé.
Mais très rapidement, les craintes de ne pas être à ma place se sont effacées et certains intervenants m’ont justement apporté les outils dont j’avais besoin pour pouvoir mener des enquêtes ethnobotaniques, et répondu à mes préoccupations sur le thème de la brevetabilité et de la bio-piraterie. (I.B.H.J., Tunis)

• L’équipe administrative est d’une gentillesse et d’une disponibilité incroyables : merci à Pierrette et à Judith.

L’équipe pédagogique, sous la responsabilité de Jacques Fleurentin et de Jean Pierre Nicolas, a également été formidable dans son contenu scientifique avec la remarquable intervention de Rokia Sanogo, haute en couleur et en engagement.

La présence de Jean Marie Pelt a été pour moi très émouvante car c’est grâce à ses formidables émissions sur « l’Aventure des plantes » que j’ai découvert mon intérêt pour les plantes vers l’âge de 10 ans.

Cette formation a vraiment répondu à mes attentes. Elle a été mon support pour réaliser ma candidature pour le projet Exploration Pacifique : celle-ci est apparemment en bonne voie.
Un grand merci à toute l’équipe : bravo pour votre travail !!!! (N.C. Berlin)

Compte rendu de la promotion « Ayahuasca » (promo 1999)

de Guy Lesoeurs

Venus du monde entier de l’Equateur au Congo en passant par les Pays-Bas et la France, 35 médecins, anthropologues, botanistes, pharmaciens, vétérinaires, biologistes, ingénieurs agronomes, chercheurs, enseignants etc. ont suivi la formation d’Ethnopharmacologie Appliquée de la S.F.E aux Récollets, à Metz en septembre 1999.

Nous avons baptisé notre promotion  » Ayahuasca  » du nom de la liane divinatoire (Banisteria caapi) qui permet au chaman amazonien de communiquer avec les esprits de la nature. C’est aussi un hommage à José Gualinga, un des participants venu d’Equateur, qui fait connaître et respecter l’écologie du bassin amazonien, gravement mise en péril par les exploitations minières, pétrolières et forestières et l’acculturation accélérée des populations.

L’apport de la formation

Ce séminaire apporte les méthodes d’études de terrain pour mieux recenser les savoirs sur les médecines traditionnelles, des méthodes d’évaluation pharmacologique des plantes médicinales utilisées dans les pharmacopées vernaculaires afin de préparer des médicaments à base de plantes, d’organiser la culture et l’utilisation des plantes médicinales.

Organisée chaque année, la formation comprend des cours et des conférences thématiques ainsi qu’un mémoire en rapport avec l’ethnopharmacologie. Ce séminaire dirigé par J. Fleurentin et coordonné par J. P. Nicolas comprenait parmi les intervenants des anthropologues de terrain, des médecins, des ethnobotanistes, des pharmaciens, des enseignants et des chercheurs universitaires ou privés.

Le Pr J. M. Pelt clôtura par une conférence magistrale dans tous les sens du terme.

Cette semaine s’est déroulée dans un climat chaleureux d’échanges interculturels passionnants.