Pharmacopée officielle de la République populaire de Chine

(Mise à jour octobre 2019)

La médecine traditionnelle chinoise actuelle est l’héritière d’une longue évolution des connaissances transcrites dans les pharmacopées depuis deux mille ans. Les plantes chinoises y sont prépondérantes, mais les travaux d’historiens nous montrent que la pharmacopée s’est enrichie avec l’apport de plantes d’autres continents et d’autres cultures comme celles des médecines arabo-persane, européenne ou encore celles venues des Amériques.

A partie des années 2000, un groupe de travail franco-chinois a étudié une cinquantaine de plantes de la Pharmacopée chinoise afin de les inscrire à la pharmacopée française et de leur donner un statut de plantes médicinales. Ce travail a été relayé au niveau européen et une soixantaine de plantes de la pharmacopée chinoise sont maintenant inscrites à la Pharmacopée européenne.

Les pharmacopées chinoises

La médecine traditionnelle chinoise s’est constituée et perpétué à travers des ouvrages de référence et pharmacopées, les Bencao comme « Le livre de matière médicale » de Shennong (1er siècle), « La nouvelle matière médicale » révisée par Su Jing (7e siècle), « La matière médicale classifiée » de Tang Schenxei (1er siècle) ou encore « Le compendium de matière médicale » de Li Shizhen (16e siècle).

a

L’édition anglaise la plus récente de la Pharmacopée officielle de la République populaire de Chine (PPRC) a été publiée en 2015 et comprend quatre volumes. Le volume 1 couvre la Materia Medica chinoise traditionnelle, y compris les médicaments brevetés chinois traditionnels. Les produits pharmaceutiques conventionnels sont dans le volume 2. Le volume 3 concerne les produits biologiques. Enfin, diverses annexes de l’édition précédente de la pharmacopée ont été regroupées dans le volume 4.

Le volume 1 contient deux types de monographies : celles des médicaments constitués d’un seul ingrédient (partie 1) et celles des associations fixes (médicaments brevetés) et des préparations simples (partie 2). Les monographies de médicaments constitués d’un seul ingrédient comprennent des monographies de médicaments traditionnels d’origine végétale, fongique, animale ou minérale. Plus de 2598 monographies de médicaments monothérapeutiques sont incluses dans l’édition anglaise 2015 du PPRC.

Le lien ci-dessous renvoie à toutes les monographies de médicaments constitués d’un seul ingrédient, à base de plantes et de certains champignons, incluses dans cette édition anglaise et fournit le nom botanique binomial, la famille botanique, le nom pharmaceutique latin du médicament, le nom chinois, le nom anglais, et la ou les parties végétales faisant partie du médicament. Les médicaments traditionnels chinois d’origine animale ou minérale ne figurent pas sur la liste.

https://www.scu.edu.au/southern-cross-plant-science/facilities/herbal-authentication/pharmacopoeial-monographs/pharmacopoeia-of-the-pprc-plant-list/

ethnopharmacologie