Accueil

Pour découvrir les plantes médicinales du monde

et les utiliser en toute sécurité,

le dernier ouvrage
de Jacques Fleurentin et Bernard Weniger

a
30 € (frais de port inclus pour les membres SFE en France métropole)
29 € (+ frais de port pour non-membres ou à l’étranger)

Pour en savoir plus

Pour le commander : promotion membre SFE / prix non membre

ethnopharmacologie


La phytothérapie : une alliée pour les troubles anxieux et dépressifs

ethnopharmacologie

formation par Jacques Fleurentin

 
a
proposée par le Centre Pierre Janet. Psychothérapie intégrative (Recherche, formation, consultation) de l’Université de Lorraine
le 28 janvier 2019, de 9 à 13h, Ile du Saulcy à Metz
ethnopharmacologie

ethnopharmacologie


Le Musée d’Histoire de la Médecine et la Bibliothèque interuniversitaire de Santé présentent

ethnopharmacologie
l’exposition « Se soigner au Japon : plantes et pharmacopée (XVIIe-XXe siècle) »

a
22 octobre 2018 – 9 janvier 2019, Paris

Consulter les informations


SIEF 2019 : Fluidité et transformation dans la religiosité contemporaine :
retracer le sacré dans un monde en mutation

Santiago de Compostella (Espagne), 14 – 17 avril 2019

suivez le lien pour découvrir le programme

ethnopharmacologie


 

Découvrez le très bel ouvrage parfumé

La fabuleuse odyssée des épices
catalogue de l’exposition 2018 du Domaine de la Roche-Jagu dans les Côtes d’Armor

Pour le commander

ethnopharmacologie


 

Un nouvel ouvrage dans les librairies

Ethnopharmacologie

Sur le divan des guérisseurs et des autres. À quels soins se vouer ?

Sous la direction de Déborah Kessler-Bilthauer & Renaud Evrard
Aux Editions des Archives Contemporaines

Se soigner, c’est choisir (ce) qui peut nous faire du bien. Et ce choix passe donc par notre propre regard sur l’origine du mal et les remèdes appropriés. Or, en matière de santé mentale, ces maux qui peuvent prendre les noms de « dépression », « deuil », « hallucinations », etc., continuent à être connotés négativement.

À quels soins se vouer sans passer pour un fou, un marginal, ou un arriéré ?

Transformer ces maux en histoires de guérison et d’évolution passe quelquefois par des praticiens non conventionnels, à travers un « pluralisme thérapeutique » encore mal compris. En France, ces guérisseurs, mais également ces voyants, désensorceleurs, passeurs d’âmes et autres chamanes viennent enrichir l’offre de soins actuelle.

À la croisée des regards d’anthropologues et de « psys », cet ouvrage propose un éclairage scientifique sur un champ méconnu, aux marges de la clinique.

En savoir plus

Ethnopharmacologie


a