Accueil

a

a

a

La prochaine formation en Ethnopharmacologie
se déroulera du 22 au 26 juin 2020

La formation intégrée, organisée depuis 1997 au Cloître des Récollets à Metz, se déroulera cette année en juin. Unique en Europe, elle apporte une compréhension des pratiques traditionnelles des différents continents grâce à l’éclairage combiné des sciences de l’homme et de celles de la vie.

Une journée pratique est consacrée à la botanique et à la découverte des plantes médicinales des jardins du Cloître.

Nouveauté cette année ! Une soirée spéciale est consacrée aux Nouveaux herboristes
avec la diffusion d’un documentaire suivie d’une table ronde animée
par Pierre Champy et Sabrina Boutefnouchet

Tous les renseignements sont à la rubrique Formation ou par mail : sfe-see@sfr.fr

a

Un nouvel ouvrage sur les plantes

a

Divines ou démoniaques, tueuses ou salvatrices … quelles sont les plantes capables du meilleur et du pire, d’être toxiques et médicaments ? Elles s’appellent belladone, mandragore, ayahuasca, peyotl, digitale, pavot somnifère ou encore cannabis.

Découvrez-les dans l’ouvrage de Jacques Fleurentin, pharmacien et ethnopharmacologue, qui présente les plantes hallucinogènes utilisées par les chamanes et les « sorcières » d’Europe, les euphorisantes et les toxiques. Toutes peuvent se révéler aussi bienfaitrices que démoniaques selon qu’elles sont utilisées dans les règles des rituels traditionnels ou prises abusivement entraînant le consommateur vers des mondes inconnus et obscurs.

Vous voyagerez des cérémonies chamaniques à la fabrication de puissants médicaments à partir de plantes toxiques en passant par les pratiques des sorcières du Moyen Age.

 Offre exceptionnelle : 30 € port compris pour les membres de France métropole

29 € + frais de port pour les membres à l’étranger et les non-membres

aa

La médecine ethnovétérinaire est à l’honneur
dans le dernier numéro de la revue

a
a
a
Le dossier spécial aborde des sujets divers comme les remèdes traditionnels de Camargue, de Bretagne et de Madagascar, l’ébauche d’une nouvelle vision de la phytothérapie vétérinaire et qui consiste à évaluer la qualité de vie de l’animal, et plusieurs travaux cliniques et expérimentaux sur l’intérêt de la phytothérapie pour les animaux.
Le numéro comporte également un excellent article sur la médecine traditionnelle japonaise.
a

a

a