Article : « Herboristerie et phytothérapie à l’officine » – n°49, décembre 2012

3,00€ TTC

Description

Par : Elisabeth BUSSER

La pharmacie d’officine est le lieu de préparation des mélanges de plantes et du conseil attendu par les patients, dans le flux d’informations de sources diverses (publicités, internet, journaux, livres…), qui informe mais parfois déroute les patients. Les plantes doivent répondre, en toute sécurité à cette demande croissante. Le pharmacien, par sa formation en pharmacognosie, en pharmacologie, mais également comme chef d’entreprise doit gérer son stock de plantes, en choisissant ses fournisseurs, les formes galéniques les plus appropriées aux besoins de ses patients, tout en donnant les conseils, les posologies et précautions d’emploi associés aux produits délivrés. Pour cela une formation continue adéquate doit maintenir son niveau de compétence à jour des nouveautés scientifiques connues. De la commande à la délivrance, traçabilité et rigueur sont de mise, et permettront pour l’avenir de garantir la sécurité de la santé des patients.